Crédit: Boni Taïrou Sarè

4ème édition de la Foire de Parakou : la musique l’une des grandes attractions

La 4ème édition de la Foire internationale de Parakou FIP a été marquée par de géants concerts et spectacles. Ainsi l’ont voulu les organisateurs. Des moments d’expression musicale et artistique, qui ont apporté de la joie dans le cœur des forains et des usagers de la foire. Une initiative très appréciée par les populations. Ces dernières ont massivement fait le déplacement pour la place Tabéra, l’esplanade de la radio Deeman et même jusqu’à Tourou pour assister aux spectacles. Des évènements qui ont rehaussé l’image de la 3ème ville à statut particulier du Bénin et stimulé les populations à visiter les stands. 

Les forains et populations de Parakou se souviendront à jamais de la ferveur musicale de la 4ème édition de la FIP. Si les organisateurs de cet évènement grandeur nature ont décidé cette année d’ajouter le côté concerts et spectacles des orchestres et artistes sur différents sites, alors bien leur en a pris. Durant les 25 jours qu’a duré la foire, les artistes et  musiciens ont fait éprouver des sentiments intenses chez les Parakois.

Les trois concerts géants sur l’esplanade de Deeman radio remettent sous les feux des projecteurs les orchestres de  Gamia, de Bori et de Tourou. Ces manifestations ont plongé la ville dans une ambiance festive. Boni Taïrou Sarè, journaliste à la radio Deman ajoute que « cette fête musicale couplée à la foire donne de la visibilité à la troisième ville à statut particulier du Bénin. Ces concerts ont permis de faire renaitre certains espaces culturels comme l’esplanade de Deeman radio qui avait entre-temps dormi. L’extension des concerts que ce soit à Tourou dans le premier arrondissement, à la place Tabéra dans le deuxième et sur l’esplanade de radio Deeman dans le troisième arrondissement, a dynamisé la ville. »

Les spectacles gratuits

scène musicale
Sur l’esplanade de Deeman radio
Crédit photo Boni Taïrou Sarè

L’entrée libre et gratuite des spectacles et concerts ont été appréciée. Avec les congés chez les apprenants et les fêtes de fin d’année, c’était l’occasion pour les adolescents et les jeunes de se divertir sainement les après-midi et les soirs. C’est ce qui justifie le fort engouement de la jeunesse à cette foire.

A en croire les organisateurs, on note une forte participation des populations. Ils estiment le nombre de personnes ayant participé aux concerts au niveau des différents sites à plus de 7 mille personnes.

Plusieurs jeunes de la nouvelle génération ont connu à cette occasion la différence entre les prestations en live et celles réalisées par assistance d’ordinateur (playback). Waïd Ganni élève en classe de première, rencontré sur l’esplanade de radio Deman, tout gai, livre ses impressions.

« C’est une très belle expérience pour mes amis et moi. Ce sont les plus beaux congés que je passe depuis que j’assiste aux concerts. Ces concerts nous ont permis de nous distraire. Et de plus je découvre les live des orchestres ; c’est vraiment intéressant. Nous ne voulons même pas que la foire se termine ».

Tout comme lui, de nombreux Parakois donnent mention spéciale à cette 4ème édition de la FIP. Rahim Maboudou alias Bravo, écrivain poète a suivi au moins un spectacle au niveau de chaque site. Il ne regrette pas d’y avoir pris part.

« Les concerts étaient bien et il y avait un monde fou avec les torches allumées, c’était vraiment super. En dehors des balades pour voir les articles proposés par les forains, nous avons pu régaler nos yeux. Aussi bien au champ de foire,  à l’esplanade de Deeman radio qu’à Tourou, nous nous sommes amusés et je pense que nous avons passé de bons moments de fête ». 

La musique traditionnelle et des jeunes musiciens mis en valeur

Si les forains sont venus nombreux de plusieurs pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie, c’est pour mettre en valeur leurs produits. Les concerts et spectacles organisés ont aussi permis de mettre en valeur les talents des musiciens du septentrion. A en croire Bourou’Sman responsable des animations culturelles de la 4ème édition de la FIP, « l’objectif en initiant ces concerts et spectacles est d’offrir des moments de divertissement aux forains et populations, mais aussi de faire la promotion de la culture ». Un objectif atteint selon lui.

Le public a découvert plusieurs jeunes musiciens, ambassadeurs de la musique traditionnelle. Il s’agit entre autres de ‘’Z coupé’’ de Beroubouey, de ‘’Bisso Na Bisso’’ de Parakou et l’orchestre ‘’Tabayorou’’ de Tourou. Les orchestres de Bori, de Woré et des artistes traditionnels baatonu et dendi tels que Moribambi, Biba Bori, Bio Moko, Nazira Traoré, Bata super, Ksm et bien d’autres ont égayé le public avec des rythmes traditionnels peu joués dans les milieux urbains tels que le « Konkoma ». Les concerts ont été aussi une opportunité pour certains artistes confirmés. Ceux-ci ont fait leur grand retour sur scène après un long moment de pause due à l’interdiction des spectacles en raison de la Covid-19.

De la musique pour tous les goûts

Il n’y avait pas que de la musique traditionnelle lors des différents concerts. Les artistes de la musique Hip-Hop, Rap et de la musique moderne d’inspiration traditionnelle ont eu également des moments de communion avec le public. Des artistes tels que Maff Affo, Mik le charmeur en passant par Crisba, Tôgbè Yéton et Kalamoulaï ont participé à la fête. On aurait cru la ville de Parakou tel un Las Vegas, comme la capitale des concerts géants au Bénin. Le monde mobilisé au niveau des différents sites de spectacle a permis aux vendeuses de mets, de sucettes, d’amuses-gueules et de boissons de faire de bons chiffres d’affaires.

L’organisation des concerts avec la foire a été une bonne stratégie pour attirer le maximum de personnes au niveau du champ de foire. Les populations ont passé d’agréables moments de fête. Elles souhaitent que cette façon de faire soit pérennisée pour les éditions prochaines de la Foire Internationale de Parakou. La présence sur scène des slameurs, poètes, conteurs, griots et comédiens lors des éditions à venir a été l’une des suggestions exprimées par les fans de la foire.

Cliquez ici pour suivre l’une des séries du concert foire internationale de Parakou sur l’esplanade de Deeman radio

Autre article du blog à lire absolument : Raconte-moi Carnotville !

Partagez

Auteur·e

kparonbaaru

Commentaires