Crédit: Iwaria

L'eau : ni couleur, ni arôme

L’eau est l’un des biens les plus précieux. Sans elle rien ne pousse, et rien ne vit. Le grand paradoxe est que malgré son abondance sur terre, 2,5% de l’eau disponible sur la planète est de l’eau douce. Ce petit pourcentage d’eau consommable se trouve aussi être la proie de la pollution. Avec les effets pervers du changement climatique, cette ressource se fait rare. Lors de la Cop 26 à Glasgow, la problématique « Eau et Climat » sera au menu des échanges. Un plan d’action mondial pour l’eau en lien avec le climat sera élaboré. Il faut penser aux perspectives dès maintenant pour une gestion rationnelle de l’eau et sa préservation pour les générations futures. Je ne serai pas à la COP 26 mais je m’engage à travailler pour l’atteinte de l’ODD6 à travers mes écrits et poèmes. Lisez le poème déjà disponible sur l’or bleu. Il est intitulé « Ni couleur, ni arôme ».

Ni couleur, ni arôme

On peut vivre sans manger mais on ne peut pas vivre sans boire
Grâce à toi, n’importe quel être sur terre peut étancher sa soif. 
Sur le globe, soixante-dix pour cent d’eau font l’abondance
Et pourtant des millions d’âmes dans le monde en manquent…  

Et lorsqu’il y en a assez, plein de vers dans nos verres. 
Ce n’est pas la faute à dame nature si c’est ainsi.
C’est l’homme qui pollue l’environnement, son logis. 
Du pétrole déversé dans les fleuves et mers,   

Des pesticides 
Et autres substances toxiques
Versés dans les cours d’eau, 
On se tue mais personne ne veut porter le chapeau. 

Il n’y a pas que les hommes, les animaux et les plantes aussi en meurent.
On met tout sur le dos du changement climatique,
Changeons de comportement pour éviter cette situation critique 
Sauvons l’or bleu, sinon catastrophique sera notre erreur.   

L’eau pure est douce
Incolore 
Sans saveur et inodore,
Nous plaidons pour que la meilleure boisson soit accessible à tous.    

De l’eau potable partout
Et pour tous
Peu importe où l’on se trouve sur terre 
Sa disponibilité peut être source de guerre.    

Gardons cette manne saine pour les générations à venir 
Et pas un cadeau empoisonné et nuisible.
Dirigeants et citoyens du monde, soyons soucieux 
Lorsqu’on l’a à portée de main ; faisons-en un usage rationnel et judicieux.  

>> Lire aussi : Tout savoir sur l’accès à l’eau dans le monde

>> Lire aussi : COP26, archétype de la plus grande injustice de l’histoire

Partagez

Auteur·e

kparonbaaru

Commentaires